Paroles de banc – Week-end du 15-16 octobre

Comme chaque mardi, on retrouve les réactions et analyses des coachs suite à la 5ème journée de DH et à la 2ème journée de PH et de championnat régional U17F.

Championnat DH

Pôle féminin montois – ES Eysines : 0 – 5

Daniel Large (Éducateur ES Eysines féminine)

Match plus difficile que le score ne l’indique pour Eysines, sur un terrain en mauvais état, face à une équipe très accrocheuse qui aura fait mieux que se défendre, et qui, comme le week-end passé, aura surtout craqué en fin de match. Après 20 premières minutes où malgré la pelouse difficile, les joueuses d’Eysines allaient réaliser une belle entame avec un jeu fluide, beaucoup d’occasions mais pas de buts, les montoises allaient revenir dans le match et, sur leur première occasion, être proches d’ouvrir le score. Les Eysinaises, gênées par des landaises très enthousiastes, allaient peu à peu déjouer et offrir une fin de mi-temps plutôt décousue, pendant laquelle elles allaient paradoxalement ouvrir le score. Au retour des vestiaires, les montoises allaient confirmer leur bonne production, en étant toutes proches d’égaliser en touchant le poteau, mais peu à peu, Eysines allait revenir faisant le plus dur en ajoutant un second but, avant de dérouler plutôt tranquillement en fin de match face à des landaises fatiguées, en ajoutant 3 nouveaux buts dans la dernière demi-heure. Satisfaction pour le staff d’Eysines, d’abord pour le résultat, mais aussi, dans certaines périodes du match pour la manière, car l’équipe a parfois déroulé un jeu intéressant malgré des conditions de jeu difficiles. Quant aux montoises, si elles continuent de montrer de telles qualités notamment en terme d’intensité , de combativité et d’état d’esprit, elles devraient bientôt commencer à poser des problèmes à d’autres équipes.

Championnat PH

Cadaujac – Aviron Bayonnais :  1 – 4

Alexander Prieto (Responsable Sportif et Administratif Bayonne)

Paradoxalement le contenu a été moins bon que prévu. On a manqué de justesse technique sur certaines phases de jeu où l’on aurait pu faire la différence. On ne fait pas notre meilleur match, mais la victoire et les trois points sont là. Dimanche, un autre match nous attend en Coupe d’Aquitaine face à l’ESMAN, le leader de notre poule. Un vrai défi.

Florian Bonoron (Entraîneur Principal Bayonne)

Premier match de la saison qui nous a permis de nous jauger pour la suite de la saison. Nous commençons par une belle victoire dans l’ensemble mais avec un manque de réussite à améliorer pour pouvoir viser plus haut. Nous nous tournons maintenant vers le match de dimanche prochain contre l’ESMAN en Coupe d’Aquitaine. Une semaine de préparation importante s’annonce.

Elodie Casaux (Joueuse Bayonne)

Je pense que toute l’équipe a fait de son mieux pour exécuter au mieux les consignes du staff technique. On a tous pris du plaisir sur ce match et c’est pour moi le principal. Pour ma part, première titularisation en tant que joueuse de l’équipe à 8 en équipe à 11 et j’ai trouvé que cette équipe possède des qualités techniques qui peuvent l’amener plus haut. Au final, cette victoire permet à l’équipe de commencer la saison sereinement en espérant que cela se poursuive.

Championnat u17F

Anglet Genets 4 – 1 Bassin Arcachon

Fabrice Plantey (éducateur Arcachon féminine)

Pour le premier déplacement des U17 féminines à 11, nous nous rendions à Anglet où il n’est jamais facile de s’imposer et encore moins sur un terrain synthétique. Pour ce déplacement, je récupère un peu plus d’effectif que lors du match précédent. J’aligne 5 filles licenciées chez moi la saison passée. L’entame de match est équilibré. Anglet, sur sa première frappe, concrétise son temps fort et mène logiquement au score, puis, sur une frappe de loin, double la marque où ma gardienne sur une mauvaise anticipation ne peut toucher le ballon . Sur une touche bien jouée sur le côté gauche, s’ensuit un jeu à 3, qui permet à Jennel de frapper au but et à Apolline de pousser le ballon dans le but d’Anglet. La mi-temps est sifflée à Anglet sur le score de 2 à 1. La deuxième mi-temps débute pareil, équilibrée entre les deux équipes. Sur un moment de temps fort, nous arrivons à mettre un ballon sur le poteau suite à un corner, puis, sur la même action, deux situations sauvées, une, par la gardienne et une, par une joueuse d’Anglet sur la ligne. Sur le contre, Anglet rajoute un troisième but . Malgré ce troisième but, l’équipe ne se décourage pas et continue à avoir des actions et à permettre aux attaquantes de pouvoir se mettre en situation dangereuse. Sur une passe en retrait de ma défenseuse, ma gardienne sur une mauvaise relance permet à Anglet de mettre le quatrième but. Je retiendrais la prestation d’ensemble sur ce match où collectivement on a réussi à bien combiner et à avoir des situations dangereuses sur le but d’Anglet. Par contre, l’inexpérience d’une joueuse de champ dans les buts n’est pas facile. Malgré tout, il y a des points positifs pour une équipe construite il y a à peine un mois. C’est quand même encourageant pour la suite.

Stade Bordelais 3 – 8 Bergerac Périgord Fc

Natacha Berton (éducatrice féminine Stade Bordelais)

La première mi temps est à notre avantage tant dans le contenu que le résultat, on rentre aux vestiaires en menant 2 à 1. On met même un troisième but rapidement en début de deuxième mi temps. Et puis Bergerac revient au score logiquement car nous ne produisons plus de jeu, nous leur laissons trop d’espaces, nous défendons en reculant, nous perdons une majorité de ballons. L’équipe bascule du côté « obscur » et en oublie de jouer, Bergerac en profite et prend le large au niveau du résultat (3-8). Il faut retenir notre bonne première mi temps d’un point de vu footballistique et tirer les enseignements de cette seconde mi temps.

Be the first to comment

Laisser un commentaire