Paroles de banc – Week-end du 22-23 octobre

Comme chaque mardi, les coachs des équipes féminines d’Aquitaine reviennent sur les matchs du week-end. Les coupes étaient au programme de ce week-end du 22-23 octobre.

Coupe de France Féminine

ASMUR 5 – 2 Anglet

Ludovic Sarthou (Coach de l’ASMUR)

C’est notre match le plus abouti de la saison, nous sommes en train de valider le travail réalisé depuis bientôt trois mois. La semaine passée, nous avions réalisé une bonne heure de jeu face aux Girondins, nous avons été capables lors de la dernière demi-heure de préserver le résultat, grâce à notre collectif et notre état d’esprit. Face à Anglet, malgré l’absence de ma gardienne et de notre avant-centre, nous avons proposé un match plein : un contenu cohérent, de la présence au duel, de la rigueur. Malgré l’ouverture du score rapide de la part d’Anglet, nous sommes vite revenus à la hauteur, puis nous nous sommes détachés. Nous avons dominé la rencontre, nous avons su être efficaces pour nous mettre à l’abri d’un retour de notre adversaire. La coupe est vectrice de moments privilégiés, ça appartient aux joueuses, si elles veulent faire un beau parcours, on se doit de réitérer ce genre de performance.

Bruges 0 – 1 Canéjan

Rachid Maskouri (Coach de Bruges)

Nous réalisons une grosse première mi-temps, mais nous rentrons au vestiaire sur le score de 0-0.
Au retour des vestiaires, nous encaissons un but. Par la suite, nous allons nous procurer des occasions, mais sans être efficace, puis nous allons baisser de rythme. Sur la fin de match, mon équipe va mettre une grosse pression sur l’adversaire, mais Canéjan propose un gros bloc devant le but pour protéger son avance, ses longs dégagements nous obligent à repartir de très loin. Nous avons manqué de cohérence sur ce match pour nous imposer.

Prigonrieux 0 – 2 Bergerac

Serge Pialat  (Coach de Bergerac)

Nous nous qualifions pour le prochain tour. La logique est respectée, nous avons dominé la rencontre sans être inquiétés. Nous pouvons juste déplorer notre manque d’efficacité devant le but, mais le match dans son ensemble a été de bonne qualité. Nous avions fait des changements dans notre effectif, puisque nous avons la chance cette saison de posséder deux équipes évoluant à 11. Nous avons des jeunes joueuses en qui nous croyons pour l’avenir. Nous allons continuer de travailler, nous avons encore une belle marge de progression que ce soit sur notre utilisation du ballon, sur notre capacité à imposer notre rythme tout au long du match. J’ai la chance d’avoir un groupe avec un état d’esprit et une écoute qui nous ont permis d’en arriver là, mais pour franchir encore un cap, encore plus de rigueur et d’investissement sont nécessaires.

Coupe d’Aquitaine Féminine (2ème tour)

Aviron Bayonnais FC 3 – 2 ESMAN

Alexander Prieto (Responsable Sportif et Administratif de Bayonne)

On a fait preuve d’absences et commis beaucoup d’erreurs. On manque de rigueur. Malgré nos passages à vides, on s’impose quand même. C’est bon signe. Il ne faut pas faire la fine bouche, je savoure la victoire avant tout. Bravo aux filles pour cette qualification pour le 3ème tour.

Florian Bonoron (Entraîneur Principal de Bayonne)

Nous avons attaqué le match avec de très bonnes intentions avec un but dans les 5 premières minutes et nous sommes petit à petit tombés dans le jeu de l’ESMAN avec un faux rythme. On a su cependant répondre présent bien que l’ESMAN soit revenu au score. Nous retiendrons la victoire et le collectif pour ce match.

Jessica Gil (Capitaine de Bayonne)

Très bonne entame de match de toutes les joueuses qui nous permet de prendre l’avantage rapidement 1 – 0. On savait que le match allait être difficile contre cette équipe invaincue en championnat et en pleine confiance. Après notre élimination au 1er tour de Coupe de France Féminine, nous n’avions pas le droit de quitter ce 2ème tour de Coupe d’Aquitaine Féminine contre cette équipe de même niveau que nous. Match tendu avec beaucoup d’impact mais la victoire est là. Je suis fière de mes coéquipières qui ont su garder le mental jusqu’au bout.

Laurent Larrieu (Entraîneur Adjoint d’ESMAN)

Malgré des absences et une blessée en début de seconde période, ce fut un très bon match équilibré entre deux équipes d’un bon niveau. Quelques erreurs de notre part ne nous ont pas permis de remporter ce match mais bravo à toutes les filles et prompt rétablissement à Laureen Soubira qui repart avec une entorse de la cheville gauche.

Stade Bordelais 3 – 0 Cadaujac

Natacha Berton (Coach du Stade Bordelais)

Nous nous sommes rendu le match facile, en menant 2-0 en 10 minutes de jeu. Nous avons maîtrisé notre match ce qui se traduit sur le terrain par une grosse possession de balle, beaucoup d’occasions créées.
Nous avons réalisé une très grosse première mi-temps même si nous avons manqué de lucidité. De par notre domination, et le score en notre avantage, nous baissons de rythme en deuxième période. Mais l’essentiel est là, nous sommes qualifiés pour le prochain tour et continuons notre bon début de saison.

Coupe de Lot et Garonne foot à 8

Colayrac FC 2 – 4 FC Beaupuy

Laura Quinty (Colayrac)

Dès le début du match, les filles du coach Gomis n’arrivent pas à construire leur jeu et sont battues sur tous les duels face à des filles de Beaupuy bien placées et plus solides.
C’est logiquement qu’elles encaissent un 1er but à la 10 ème minute.
La 1ere mi-temps se terminera sur ce score après 30 minutes très brouillon et difficiles physiquement.
La capitaine Sabrina THOMAS et le coach reboosteront les filles dans les vestiaires et dès la reprise, elles se montreront dangereuses et construiront de belles actions pour égaliser à la 50 ème par Cloé Seignourel. (1-1)
Mais les filles ne sont toujours pas en place et sur un cafouillage défensif, les adversaires reprendront l’avantage à la 55 ème (1-2).
Les Colayracaises réagiront et marqueront un but refusé pour une position de hors-jeu litigieuse avant de concrétiser sur corner où Laetitia poussera le ballon au fond des filets à la 65 ème (2-2). Malgré le fait que Beaupuy se retrouve en infériorité numérique, elles pousseront et, sur un ballon perdu en milieu de terrain, elles marqueront un 3 ème but à la 70 ème avant d’achever les espoirs des Colayracaises par un 4 ème but à la 75 ème.
Score final 4-2
Les Colayracaises sont donc éliminées de cette coupe alors qu’elles avaient remporté celle -ci la saison dernière. Il faudra rebondir vite pour retrouver le chemin de la victoire et remporter le championnat.

Be the first to comment

Laisser un commentaire