L’interview avec Jenofa Larralde et Manon Mallet

Aujourd’hui, ce sont Jenofa Larralde de Saint Palais et Manon Mallet de Trélissac qui ont gentiment accepté de répondre à mes questions.

 
Jenofa Larralde, 26 ans, attaquante à l’USSP Amizuke (Saint Palais)

fb_img_1480526586905

J’ai commencé le foot il y a 6 ans. J’ai joué une année à Saint-Palais puis je suis partie 2 ans au FC Garazi (Saint-Jean-Pied-de-Port) et je suis revenue à Saint-Palais depuis 3 ans.

 

Pourquoi avoir choisi le football plutôt qu’un autre sport ?
J’ai fait pas mal de sports différents dans ma vie, des sports individuels comme la natation ou l’athlétisme, puis 10 ans de basket, pour finir au foot. J’ai choisi le foot parce que j’avais fait le tour au basket, j’avais besoin de toucher à quelque chose de nouveau, et comme j’ai toujours aimé le foot, je me suis dis pourquoi ne pas essayer en club… Parallèlement je fais aussi de la trainière (rame) à Anglet mais ce que j’apprécie vraiment au foot c’est le côté collectif!

 

Quel est ton meilleur souvenir footballistique ?
Tous les ans, une coupe féminine du Pays-Basque est organisée entre les clubs du Pays Basque Sud (côté espagnol) qui évoluent en 1ère division et 2ème division espagnoles, et pendant plusieurs années, nous étions invitées à monter une équipe entre les clubs du Pays Basque Nord (côté français) pour participer à cette compétition. On a donc réuni des filles de Saint-Palais, Garazi, Ciboure et Mauléon pour faire ces matchs. A chaque fois, on a été éliminé dès le premier tour avec de (très!) grosses défaites mais ça nous a permis de jouer contre des très bons clubs et de se frotter à des filles qui jouent au plus haut niveau espagnol. Là-bas, le foot féminin c’est vraiment autre chose, c’est pris beaucoup plus au sérieux qu’ici, il y a beaucoup de filles qui jouent.
L’autre très bon souvenir aussi, c’est le doublé coupe-championnat qu’on avait fait avec Garazi la saison 2012-2013.

 

Quel est ton pire souvenir ?
Une défaite en Coupe en 1/2 finale avec Garazi à domicile contre Ciboure où on part trop confiantes, on se voyait déjà en finale et où on perd…

 

Quelle est ton équipe préférée (masculine et/ou féminine) et pourquoi ?
Athletic Bilbao! C’est un des clubs phares au Pays Basque autant chez les filles que les garçons! Le foot c’est une religion là-bas, l’ambiance est énorme et on a la chance d’habiter à côté!
Sinon, en France, Lyon chez les filles et au niveau mondial les américaines.

 

Dans ton équipe :
La plus râleuse ? Aucune fille de l’équipe ne surpasse JPP notre coach!
La plus stylée ? Maika Thicoipe, de très loin!
La plus mauvaise perdante ? Jenofa Lamarque!

 

Que penses-tu du développement du football féminin au Pays Basque ?
C’est bien que des gros clubs comme Anglet ou Bayonne aient créé des sections féminines, ça montre que les mentalités évoluent et ça peut créer une bonne dynamique. Malheureusement, dans des zones plus rurales, on a du mal à recruter de nouvelles filles et on est souvent juste en terme d’effectif.
L’idéal pour moi, ce serait qu’il y ait assez de jeunes filles pour faire des championnats exclusivement féminins chez les enfants, comme ça se fait au basket, hand, volley, etc. Arrivées à un âge, les filles se lassent souvent de jouer avec les garçons et se dirigent vers d’autres sports, ce qui fait qu’on perd des filles pour alimenter les effectifs des équipes seniors…

 

img_23111

 
 

Manon MALLET, 23 ans, attaquante au Trélissac FC
mallet

 

J’ai débuté le foot à l’âge de 11 ans dans un club de garçons où j’ai eu du mal à trouver ma place. Puis à 15 ans, je suis partie dans une équipe féminine qui m’a permis de prendre confiance en moi … J’ai ensuite joué à Soyaux en U19 national et également en D2 dans un petit club du Gers.

 

Quel est ton meilleur souvenir dans le foot ?
La victoire 4-0 contre les Girondins de Bordeaux l’année dernière, avec un doublé pour ma part et la soirée qui a suivi !

 

Quel est ton pire souvenir ?
La blessure d’une joueuse juste sous mes yeux, à Blanc Mesnil, lorsque la D3 existait encore (tibia-péroné)

 

Quel est ton plus beau but ?
Le plus beau je ne sais pas, mais le plus important c’est sûrement le tir au but (poteau rentrant) en finale de la coupe de la Charente face à Champniers.

 

Comment tu te sens cette saison et quel est ton objectif pour la suite de la saison ?
Cette saison je me sens en net progrès personnel mais également au sein de l’équipe. Nous avons un nouveau coach et une équipe relativement jeune qui travaille beaucoup et les efforts et l’investissement vont finir par payer ! L’objectif est sans doute la coupe d’Aquitaine et le top 3 du championnat …

 

Quel est ton joueur/ta joueuse préféré(e) ? et pourquoi ?
Ma joueuse : Eugénie Le Sommer car elle joue mon poste et porte le même numéro que moi. Elle est aussi particulièrement efficace devant le but, ce sur quoi je devrais prendre exemple !!

 

Dans ton équipe :
La plus chambreuse ? Probablement, moi
La plus fayotte avec le coach ? Diane
La plus en retard ? Marina

trelissac

Be the first to comment

Laisser un commentaire