Paroles de banc – Week-end du 3-4 décembre

Retour avec les coachs des équipes féminines d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 3-4 décembre.  Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) pour apparaître dans cette rubrique, merci de me contacter par mail à marion@famfoot.fr.

Promotion Honneur Régionale

ASMUR B 0 – 1 Stade Bordelais

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Nous attendions la 2ème phase avec impatience et elle arrive avec un premier match en déplacement à l’ASMUR. Nous savions que ce match n’allait pas être facile à jouer car nous connaissions les valeurs footballistiques des joueuses de l’ASMUR et le match a tenu ses promesses. Il fût équilibré, il y eut quelques occasions de chaque côté, mais les 2 équipes rentrent à la pause sur un 0 à 0.

Nous essayons de jouer un peu plus hautes en 2ème mi temps et nous tentons de bloquer leur milieu de terrain qui nous posait quelques problèmes en 1ère mi temps. On arrive donc à mieux trouver nos joueuses de couloirs et à avoir plus de profondeur. On marque un but sur une belle action de jeu entre nos milieux et notre attaquante et, ensuite, on bloque derrière pour maintenir ce score. Je suis satisfaite de ce résultat même si nous n’avons pas marqué beaucoup de buts sur ce match, il fût intense entre deux équipes à peu près du même niveau.

Nous tenons à souligner le très bon état d’esprit de cette équipe de l’ASMUR, des joueuses et des dirigeants.

Aviron Bayonnais 2 – 0 ESMAN

Jessica Gil (Aviron Bayonnais)

Match très attendu pour le premier match de la seconde phase du championnat, et surtout, troisième confrontation de la saison entre les deux équipes. On connaît la capacité de cette équipe à nous faire douter jusqu’à la dernière minute. La première chose que j’ai dit à mes joueuses, c’est qu’il fallait prendre l’avantage rapidement en première mi temps pour éviter de subir toute la deuxième mi temps et développer notre jeu sereinement. Les deux premières rencontres, elles ont poussé jusqu’au bout, et le dernier match, elles ont réussi à arracher le nul au sifflet final. Même si nous avons toujours eu nettement le dessus, nous manquons de réussite devant les buts mais elles, une seule occasion leur suffise pour la mettre au fond et nous mettre en danger. Nous avons péniblement gagné ce match 2 à 0 avec la volonté et l’envie des joueuses, et on retiendra surtout la très belle performance de notre gardienne qui sort le match avec des arrêts décisifs. Et puis on commence ce nouveau championnat avec une victoire, ce qui est très bien pour le moral, malgré le carton rouge sévèrement donné à notre numéro 10, qui nous pénalisera certainement les prochains matchs.

Florian Bonoron (Aviron Bayonnais)

Match complet dans sa globalité. Une très bonne intensité mise en place dès notre entame qui s’est poursuivi au cours du match. Ça fait toujours plaisir et du bien de commencer un championnat par une victoire. Maintenant il faut continuer le travail et s’améliorer sur le plan moral car nous somme encore trop friables.

Championnat U17F régional

FC Pau 5 – 0 Stade Bordelais

Radouane Sad (FC Pau)

Victoire 5 à 0 avec 2 buts de Kolyne Baldoureaux, 2 buts de Liuza Yontem et 1 but de Maeva Ferreira. Le terrain était catastrophique, mais l’équipe a produit du jeu contre une équipe du Stade Bordelais regroupée derrière et ne proposant aucun jeu. Malheureusement, Kolyne est sorti blessée suite à un contact avec la gardienne adverse. Mais plus de peur que de mal, elle s’en sort avec un gros hématome. 6 matchs pour autant de victoires, ces filles méritent tout ça, elles travaillent dur à l’entraînement pour réussir ce genre de prestation. Une grande fierté et un super bonheur de coacher ces filles que j’adore. Merci beaucoup à elles car ce sont elles qui se donnent les moyens.

FC Bassin d’Arcachon 2 – 1 Mérignac Arlac B

Fabrice Plantey (FC Bassin d’Arcachon)

Pour ce dernier match à domicile, nous recevions l’équipe d’Arlac Mérignac 2. La première mi-temps est à notre avantage avec de bonnes combinaisons et de bonnes choses, en allant vers l’avant, et en jouant haut, c’est ce qui a empêché Arlac de développer son jeu. Malgré cette forte domination, nous n’arrivons très peu à frapper au but, ou quand on frappe, on ne marque pas, et à concrétiser cette domination, et sur deux contres, Arlac Mérignac aurait pu ouvrir le score, en mettant une frappe sur la barre transversale et une arrêtée par ma gardienne. C’est avec beaucoup de déception que nous repartons à la mi-temps sur le score de 0 à 0 malgré la large domination que nous avons pu avoir. La deuxième mi-temps devient un peu plus équilibrée, Arlac Mérignac nous empêchant de jouer notre jeu et de nous procurer des occasions. Et c’est sur une frappe lointaine qui va sur la lucarne gauche de la gardienne, que nous ouvrons la marque. Sur une de ses seules attaques, Arlac Mérignac égalise à 5 minutes de la fin. Et sur la dernière occasion, nous arrivons à marquer le deuxième but sur un corner direct.
Dans l’ensemble je suis satisfait du comportement et des attentes des filles, en plus, on gagne le match ce qui va permettre de remotiver et dynamiser l’équipe, ce qui n’est pas toujours facile après une grosse défaite à Bayonne il y a 15 jours. Nous finissons cette première phase de match à 11 sur une bonne note, il nous reste maintenant à bien aborder le match à 8 à Bergerac, ce qui n’est pas la même chose de jouer à 11 ou de jouer à 8, surtout dans une même compétition.

 

Fc Cubnezais ent 6 – 1 La Bastidienne ent

 
Cédric Chassaigne (FC Cubnezais)

Une entame de match très rythmée de la part des deux formations mais qui s’est vite essoufflée après le premier quart d’heure.  Nous ouvrons le score rapidement sur un centre détourné par une défenseure de l’équipe adverse dans son propre but. Cette ouverture du score nous permet de nous installer rapidement dans la partie. Comme point négatif que je retiens, le manque de jeu proposé afin d’obtenir plus de maîtrise sur nos adversaires. Les points positifs restent le nombre de buts marqués, l’esprit d’équipe et cette envie de bien faire.
Je reste convaincu que leur travail, semaine après semaine, nous laisse entrevoir une belle deuxième partie de saison.
cubnezais
FC Cubnezais Entente

District à 8 de Gironde

AS Bourgeais 5 – 5 FCC Créonnais

Pierrick Chazal (AS Bourgeais)

Alors nous avons reçu l’équipe de Créonnais. Nous connaissons bien cette équipe, puisque nous avons disputé un match amical l’hiver dernier où nous avons perdu 7-2. Mon équipe avait seulement quelques mois de vie, et Créonnais avait développé un très bon football. Puis, nous les avons reçu au printemps dernier dans le cadre de la Coupe Féminine Gironde. On gagnera 2-0 avec deux buts venus de nulle part, et beaucoup de chance, puisqu’elles ont heurté à maintes reprises les poteaux.

En ce qui concerne le match d’hier, nous terminons sur le score de 5-5, ce qui me semble être un résultat logique. Créonnais à essayer de jouer au football, n’a pas balancé et a été dans l’esprit sportif.

De notre côté, nous avons livré une belle partition, luttant avec nos moyens. Nous souffrons encore de grandes lacunes techniques (je compte plus de 80% de mon effectif qui a commencé le foot en 2015) et de notre manque de lucidité.

En défense, je compose quasiment tous les dimanches, les obligations de chacune m’obligent à faire pas mal de changements, mais sur ce match, j’ai apprécié ce qu’elles m’ont montré. Contre St Emilion il y a quelques semaines (défaite 12-1), et outre le bon football développé par cette équipe, ma charnière était la même qu’hier, et on a subi beaucoup de mésententes entre ma gardienne et ma défense qui nous ont coûtés beaucoup de buts. Contre Créonnais, j’avais le même ensemble défensif, et on peut voir par le score que cela c’est mieux passé.

Devant, on débloque un peu notre compteur buts, surtout pour mon attaquante central qui en met 3. Elle nous a rejoint cette saison et nous apporte beaucoup devant.

Nous avons même frôlé la victoire puisque nous menions 5-4 à quelques minutes de la fin, mais c’était sans compter sur la bonne dernière action de Créon. Dommage pour nous !

Pour conclure, je reste très positif pour la suite, nous prenons sur cette journée notre premier point, nous avons marqué de joli buts, nous avons bien travaillé en défense. Je n’ai pas une fille en dessous sur ce match. Il me tarde pourtant la première victoire, car je souhaite que les filles soient récompensées de tous les efforts. Elles le méritent. Elles ont tellement parcouru de chemin depuis Août 2015. Une victoire serait la bienvenue, puisque nous avons enchaîné des défaites sur les matchs de (dans l’ordre) Vallée Dordogne, St Sulpice, St Emilion et Guitres.

Enfin, un dernier mot. Je suis ravi de faire partie de ce championnat de Séniors Féminines à 8 car tous les adversaires que l’on a pu rencontrer depuis l’an dernier sont respectueux, accueillants et sympathiques. C’est agréable de pouvoir évoluer dans un climat comme cela. Il faut entretenir ces rivalités saines ! Merci à eux !
bourgeais
AS Bourgeais
Saint Médard d’Eyrans 1 – 1 RC Bordeaux

 

Marion Candau (Racing Club de Bordeaux Métropole)

 

Match plus que tendu contre Saint Médard d’Eyrans, ayant le même nombre de points que nous au classement. Nous démarrons le match de belle manière en mettant le pied sur le ballon et nous organisant bien dans le jeu. Nous dominons ce début de match mais sans avoir de réelles occasions franches. Notre adversaire marque le premier but, un peu contre le cours du jeu en débordant bien, en profitant de ma faible vitesse de course et de la faute de main de notre gardienne. Nous avons une grosse occasion en première mi-temps, mais la gardienne adverse sort un arrêt de grande classe pour sortir le ballon de la lucarne. En seconde mi-temps, notre adversaire faiblit quelque peu physiquement et les esprits s’échauffent des deux côtés. Nous dominons outrageusement, avons de grosses occasions, mais leur gardienne fait le travail. Elles jouent très regroupées devant leur but alors on écarte, on multiplie les centres. Sur un corner, une joueuse adverse met la main et nous obtenons donc un pénalty. Je ne tremble pas pour le mettre au fond. On veut gagner ce match donc on continue de tenter notre chance, sans réussite, malgré une barre transversale sur coup franc. A la fin, nous obtenons un ultime coup franc excentré, que nous décidons de jouer à deux. Mais malheureusement, ça ne rentre toujours pas, et la fin du match est sifflée sur ce score de 1-1. On retiendra, pour ma part, la belle partie de mon équipe, qui a fait tourner le ballon afin d’essayer de déstabiliser le bloc adverse. On regrettera que les esprits se soient échauffés, ce n’est jamais justifié dans un match, quelque soit l’enjeu et le niveau. Je ne doute pas que le beau niveau de jeu affiché nous fera gagner plusieurs de nos prochains matchs.

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire