Paroles de banc – Week-end du 10-11 décembre

Retour avec les coachs des équipes féminines d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 10-11 décembre.  Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) pour apparaître dans cette rubrique, merci de me contacter par mail à marion@famfoot.fr.

Coupe de France féminine – 1er tour fédéral

Thouars Foot 1-5 ES Eysines

Daniel Large (ES Eysines)

Je suis très satisfait de notre performance ce dimanche dans un match joué devant un nombreux public, dans une belle ambiance. Ça sentait le match piège face à une équipe qui avait déjà éliminé 2 équipes d’honneur, et on avait décidé de mettre d’entrée de jeu beaucoup de rythme dans la rencontre, et pendant 25 minutes, on a complètement bousculé notre adversaire et pris logiquement 2 buts d’avance.
Mais Thouars allait s’adapter et montrer de belles qualités, avec notamment une ligne d’attaquantes très dangereuses, qui faisaient que les rares ballons perdus au milieu de terrain étaient souvent très bien exploités par les joueuses de Thouars qui, poussées par un public très chaud, n’allaient rien lâcher.
Mais les filles allaient rester concentrées et tuer le match avec 2 nouveaux buts juste avant la mi-temps.
On a ensuite très bien géré la seconde mi-temps, en gardant la maitrise du ballon face à un adversaire qui, poussé par un public formidable, n’allait rien lâcher jusqu’au bout.
Au bout du compte, beaucoup de satisfactions dans ce match, avec une qualification, une belle prestation, du temps de jeu pour les 14 joueuses. Il est à noter que nous avons été très bien reçus par le club de Thouars, dirigeants et joueuses sympas, un public comme on en croise pas souvent dans le foot féminin, on souhaite vraiment beaucoup de réussite à ce club pour la suite.
Quant à nous, cette qualification valide notre excellent début de saison et même si le championnat reste la priorité, nous allons jouer à fond cette coupe de France en essayant d’aller le plus loin possible….ce qui dépendra aussi du tirage au sort que l’on attend avec impatience…

Bergerac Périgord FC 0-5 La Roche sur Yon

Yann Mazzella (Bergerac Périgord FC)

Bergerac recevait ce dimanche La Roche sur Yon pour un nouveau 64ème de finale en deux saisons d’affilée. Mais contrairement à l’an passé, les bergeracoises s’arrêteront cette année à ce stade de la compétition, sévèrement battues sur le score de 5 – 0 par une très belle équipe vendéenne qui leur a été largement supérieure. Dès les premières minutes du match, La Roche/Yon prend les affaires en main face à des bergeracoises qui les laissent jouer. Une équipe qui ne trouve pas de solutions face à la vivacité des adversaires. Le bloc est bas, les espaces sont trop importants face à la qualité technique et la vitesse d’exécution des adversaires. Très logiquement, le BPFC est mené 3 – 0 à la pause suite à un triplé de l’avant-centre yonnaise. Avec la rentrée d’Elodie Chouet en deuxième mi-temps, Bergerac connaît enfin deux situations dangereuses mais sans changement au score. Mais on voit enfin un peu plus d’engagement dans les duels, un pressing plus haut mais surtout plus d’agressivité dans cette deuxième période de la part des bergeracoises qui montrent beaucoup plus leur vraie valeur. Mais trop tard pour un quelconque revirement de situation. La Roche sur Yon marquera encore deux buts dans cette deuxième période. Bergerac est passé à côté de ce match. Il faut maintenant en retirer tous les enseignements qui s’imposent afin de réussir dans les nombreux objectifs encore visés. Félicitations à La Roche sur Yon pour leur victoire et leur état d’esprit.

Promotion Honneur Régionale

ES Bruges 3 – 0 ASMUR B

Rachid Maskouri (ES Bruges)

Nous avons produit beaucoup de jeu, de belles phases de jeu, un plan de jeu respecté et notre équipe était bien en place, grosse pression sur l’adversaire et rigueur défensive respectée. Le mot d’ordre était d’être dans la positivité et l’encouragement, être patient, développer le jeu et se projeter rapidement. La première mi-temps allait s’achever quand nous avons marqué le but du 1-0. ASMUR nous a posé des soucis en contre
attaque. Ce but avant la mi-temps nous fait du bien. Nous avons su contre attaquer et bloquer leur milieu de terrain. Au retour en 2ème mi-temps, nous avons du mal à rentrer dans le match, nous faiblissons et nous ne sommes plus en place, on se crée des occasions et l’ASMUR aussi. La numéro 10 de chez eux prend le jeu à son compte et trouve souvent la 12 de chez eux qui nous fait du mal, très bonne joueuse. Nous parvenons à marquer le 2ème but et cela nous libère, puis le 3ème but. A noter une superbe occasion pour elle avec un superbe arrêt de notre gardienne. Victoire satisfaisante dans l’état d’esprit et la combativité du groupe. Match et équipe de l’ASMUR très fair-play, merci à eux, sans oublier un excellent arbitrage. La victoire nous fait du bien avant les vacances, félicitations à mon groupe pour son travail.

Alban Morelli (ASMUR B)

Nous voilà en déplacement à Bruges, après notre « défaite encourageante » (oh mon dieu je déteste ça^^) contre le Stade Bordelais la semaine dernière. Un échauffement de qualité, je vois des filles très concernées et très motivées dans les vestiaires, ça sent le bon match. Première mi temps, les intensions sont là, notre jeu de passes se met en place. Malheureusement, à chaque séquence où nous arrivons à franchir la ligne médiane, nous sommes renvoyés dans nos 22 mètres par les grands coups de savate de la défense Brugeoise (on dit Brugeoise ?…). D’ailleurs je pense que si on avait été en NFL, la 5 adverse aurait battu assez largement le record de yard gagnés sur un match (je sais toujours pas si elle sait faire un contrôle par contre). Logiquement nous sommes donc sous pression, car trop proche de notre but, et à la 45eme+1, nous concédons l’ouverture du score sur un corner mal défendu. Grosse frustration dans les vestiaires, d’autant que nous avons travaillé spécifiquement cette phase de jeu depuis 3 semaines. Au retour des vestiaires, je suis presque surpris par l’attitude vaillante et conquérante de mes filles, qui se donnent à fond, jouent plus haut, et arrivent enfin dans la surface adverse. Pendant une bonne demi heure, nous dominons nos adversaires, mais malgré plusieurs situations intéressantes, des mauvais choix dans l’avant dernière passe, de la précipitation, des mauvaises courses ou des maladresses à la finition nous empêcheront d’égaliser. Après 35 minutes de grande intensité, mes filles craqueront finalement physiquement, et mes changements offensifs « le tout pour le tout » permettront à nos adversaires de tuer le match dans les 10 dernières minutes avec 2 frappes lointaines dont une splendide sous la barre. 3-0 c’est sévère, frustrant, surtout quand on finit le match en ayant fait 3 fois plus de passes que l’adversaire, mais je bénéficie maintenant d’un mois de trêve pour trouver des solutions pour aller plus vite vers l’avant. Je suis fier de mes joueuses, qui acceptent le projet de jeu ambitieux et compliqué pour ce niveau de compétition, et qui continuent de me faire confiance même dans la défaite. Prochain rendez vous le derby contre ESMAN mi janvier, pour débloquer notre compteur but et marquer nos premiers points dans cette deuxième phase !

Stade Bordelais 3-0 Prigonrieux

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Nous abordons ce match contre Prigonrieux avec beaucoup plus de concentration que dimanche dernier, peut-être du fait que nous connaissons bien nos adversaires. (Nous les avons joué 4 fois la saison dernière).

Nous prenons l’avantage rapidement dans ce match, et nous menons 2 à 0 au bout de 10 minutes de jeu sur nos deux premières actions. 

Toutefois nous aurions pu basculer à la 10ème minute suite à la blessure de notre capitaine et à son changement mais l’équipe garde le cap et maintient le rythme. 

Les 2 équipes se neutralisent dans cette fin de 1ère période.

Durant la deuxième mi temps, Prigonrieux pousse, a des belles occasions mais les excellentes interventions de notre gardienne nous permet de garder notre avance.

Nous marquons un 3ème but sur un contre.

Beau match de l’ensemble des joueuses.

Championnat régional U17F

Girondins de Bordeaux 0-3 FC Pau

Radouane Sad (FC Pau)

Match gagné aux Girondins de Bordeaux le 10/12/2016 3 à 0, avec des buts de Alexia, Louanne et Kolyne. 6 matchs, 6 victoires. Quelle fierté et quel bonheur!!! Et la honte et la mauvaise foi des équipes de Bordeaux qui savent poser des réserves et rien d’autre. Tout ça pour des licences hors mutations. Alors que les licences sont valables. Sauf que l’enregistrement a été fait tardivement. Cette loi est un fiasco. La vérité, elle est sur le terrain. Et ces filles ont montré et dominé cette première phase. Respect à elles et vive les U17 du Pau FC.

Bergerac Perigord Fc  1-3 FC Bassin Arcachon

Fabrice Plantey (FC Bassin d’Arcachon)

Pour le dernier match de cette première phase, nous nous déplaçons à Bergerac pour un match à 8. Sur la première mi-temps, nous avons largement dominé sans pouvoir concrétiser au tableau d’affichage. Nous avons su jouer collectivement ensemble et être dangereux pendant 35 minutes. Malheureusement sur un contre et un penalty sifflé par l’arbitre, nous aurions pu arriver à la mi-temps sur le score de 1 à 0 pour Bergerac, mais la joueuse de Bergerac a tiré son penalty sur la barre transversale. C’est donc avec beaucoup de regret que nous arrivons à la mi-temps sur le score de 0 à 0 tant nous avons eu beaucoup de occasions. La deuxième mi-temps commence sur de bonnes intentions et de bons enchaînements, mais toujours dans une domination stérile. Il a fallu un corner pour nous pour ouvrir le score grâce à ce coup de pied de coin direct dans le but de Bergerac. Puis 10 minutes après, sur une frappe lointaine, nous doublons le score. Sur une de ces attaques, Bergerac réduit le score et nous met la pression pour essayer de revenir à 2 à 2. Et sur un raid solitaire, nous mettons le troisième but par la plus jeune de l’équipe. Je retiendrai le comportement du groupe sur ce match compliqué sur un terrain difficile et sur une match à 8. Il n’est jamais simple de passer du football à 11 au football à 8. L’ensemble du groupe a appliqué les consignes et mes attentes malgré le turnover. De bonne augure pour la deuxième phase à partir de janvier.

Be the first to comment

Laisser un commentaire