Paroles de banc – Week-end du 8-9 avril

Retour avec les coachs des équipes féminines de la ligue d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 8-9 avril. Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) (ou une joueuse) pour apparaître dans cette rubrique, merci de me contacter par mail à marion@famfoot.fr.

Promotion Honneur Régionale

Stade Bordelais 3 – 0 Cissac

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Le match se déroule sur le terrain d’honneur à Ste Germaine.
Nous avons abordé ce match avec tout le sérieux nécessaire, et ce malgré le classement de cette équipe (avant dernière). Pour conserver la deuxième place du championnat nous devons absolument gagner ce match.
La chaleur présente à Ste Germaine complique la tâche aux deux équipes.
Nous nous procurons de nombreuses occasions durant cette première période, nous arrivons à faire la différence sur les côtés et nos deux ailières en profitent, mais le ballon ne franchit pas la ligne de but.
La gardienne, la ligne défensive, ou les barres du but stoppent le ballon à plusieurs reprises.
La deuxième mi-temps débute de la même façon : nous jouons dans leur camp et nous avons des occasions. La délivrance vient sur une frappe de 30m de Julia à la 60ème.
Nous continuons notre conquête et 2 autres occasions finiront leurs courses au fond du filet (Carole).
Je suis très satisfaite du résultat (forcément !) mais également du contenu, les filles ont montré beaucoup d’envie et d’abnégation.
Petite trêve de 15 jours sans match avant d’aller à Bayonne le 30 avril où le match sera décisif pour les 2 équipes.

ES Bruges 2 – 2 Arlac Mérignac B

Rachid Maskouri (Coach de Bruges)

Nous n’avons pas su montrer notre vrai visage. Nous avons beaucoup d’occasions, sans les concrétiser, comme si l’équipe était tétanisé, les jambes coupées, Mérignac n’est pas l’équipe rencontrée au match aller, des nouvelles filles très bonnes dans la construction, et c’est ce qui nous à manquer à nous, de la patience. Elles ont construit, posé le jeu, et nous perdons 1-2 à la mi-temps. Notre équipe a subi un turnover over et un changement de système, je prends la responsabilité de ce naufrage, ce qui n’enlève rien au mérite de Mérignac. A la pause, on essaye de régler les choses, on repart avec de meilleurs intentions, mais les jambes n’y sont pas du tout pour certaines, pas mal d’occasions de chaque côté. On pousse et on égalise à 10 minutes de la fin, cela aurait pu être pire. Félicitations à Mérignac et leur Coach qui fait un remarquable boulot. Quand à mes joueuses, je leur dirais : la route est encore longue, ne lâchez rien.

ASMUR B 3 – 1 Esman

Alban Morelli (coach ASMUR B)

Même lieu, même heure, même terrain que la semaine dernière, pour autant le changement de décor est total : après le vent la pluie et le froid du dernier match, place au grand soleil et a la chaleur pour jouer le derby sur le billard de Mazeres. La consigne est donc de profiter des conditions estivales pour recommencer a pratiquer un jeu propre et au sol, faire courir le ballon sur la largeur, combiner sur des petits périmètres en utilisant au maximum nos leader techniques, contrairement a notre dernière sortie ou nous étions sur du jeu long et très direct. Le message est passé et notre première mi temps est de très bon niveau, les filles sont appliquées, nous enchainons les séquences a 7/8 passes avec peu de déchet, et c’est logiquement que nous ouvrons le score sur un jeu en triangle suivi d’une passe en profondeur millimétrée, avec une Youl de gala a la finition (1 occasion, 2 hors jeu et 1 but en 12 minutes pour une latérale qui dit qu’elle n’aime pas jouer attaquante, mon oeil^^). Nous gardons la maitrise du ballon tout au long de cette première période, mais il faut doubler la mise avant la pause pour se mettre a l’abri. Ce sera chose faite a 5 minutes du retour aux vestiaires avec un but 100% Cuvelier, la soeur ainée déposant magistralement un corner sur la tête de sa cadette pour le 2-0. Et ça fera même 3-0 a la pause, puisque sur une frappe lointaine d’Estelle, la gardienne adverse juge mal la trajectoire et laisse le ballon entrer dans les filets. Mais bon, si tu frappes pas, tu marques pas, donc erreur de gardienne ou pas, le but est mérité puisque tu as frappé !
La deuxième mi temps commence, et nous sommes moins conquérant. Le score en notre faveur incite les filles a être plus dans la gestion que dans l’envie d’enfoncer le clou. Nous laissons donc un peu plus le ballon a nos adversaires, et sur un coup franc lointain (tiens tiens…) envoyé par dessus notre défense, une erreur d’appréciation de trajectoire offrira un but a l’opportuniste attaquante d’Esman. Quelques secondes plus tard, notre gardienne Ftima sortira une parade pour empêcher le 3-2. Dès lors, les filles se remobilisent, conscientes du danger, nous reprenons le contrôle du match, et tiendrons le score jusqu’au coup de sifflet final.
Merci les filles, je sais, ça veut pas dire que vous m’aimez, mais <3 <3 quand même^^

A noter qu’il y avait eu petite chamaillerie téléphonique entre moi et la capitaine adverse il y a de cela quelques semaines, j’espère que la discussion d’après match avec le nouvel encadrement d’Esman aura permis de clore l’incident. Je vous aime bien, même si j’aime aussi rendre les derby un peu piquant 😉

Championnat régional U17F

FC Bassin d’Arcachon 2 – 4 Aviron Bayonnais

Fabrice Plantey (FC Bassin d’Arcachon)

Pour ce match du 8 avril nous recevions l’Aviron Bayonnais. L’’entame de match est équilibrée, les deux équipes monopolisent le ballon et attaquent d’un but à l’autre. C’est sur un ballon en profondeur que la numéro 9 de l’Aviron Bayonnais se présente face à ma gardienne et ne croise pas assez sa frappe, ce qui permet à ma gardienne de plonger et de bloquer le ballon. 10 minutes plus tard, c’est la même situation, le résultat n’est pas du tout le même, elle croise bien son ballon et met le ballon au fond. On a du mal à ressortir les ballons, on a du mal à aller vers l’avant, on commence à subir la domination Bayonnaise. 10 minutes plus tard, la numéro 9 met un deuxième but et une lecon dans un angle impossible met le troisième dans le but. l’Aviron Bayonnais concrétise son temps fort.
Le score est sifflé sur le score de 3 à 0 pour l’avion Bayonnais à la mi-temps ce qui est amplement mérité.
Explication, remise en place tactiquement et motivation ont été les maîtres mots de la mi-temps dans nos vestiaires. L’entame de match a été exceptionnel, on revient sur un ballon profondeur et un débordement de Sovan côté droit suivi d’une frappe sous la barre transversale de 20 mètres qui permet de revenir à 3 à 1 au bout de 3 minutes de jeu en deuxième mi-temps. Puis, sur un coup franc de 50m mal dégagé de la gardienne, celle-ci repousse le ballon dans la surface de réparation et jennel pousse le ballon dans le but Bayonnais, on est à 3 à 2 apres 6 minutes de jeu en deuxième mi-temps. La deuxième mi-temps va être entièrement à notre avantage avec des contres rondement bien mené par l’Aviron Bayonnais et malheureusement sans réussir à concrétiser notre temps fort avec 2 barres transversales et 5 arrêts déterminants de la gardienne, ce qui aurait pu donner un 3 à 3 amplement mérité, tant on a été plus proche du 3 à 3 que du 4 à 2. Sur une des contre-attaques, la numéro 9 de Bayonne nous punit et mets le quatrième but.
C’est dommage pour nous avec cette grosse deuxieme mi-temps. Sur ce match là, quelques regrets:
1/ le manque de concentration pendant les dernieres 20 minutes en 1ere mi-temps qui nous a coûté deux buts.
2/ le manque cruel de réalisme sur la deuxième mi-temps temps, nous avons eu des occasions pour revenir à 3 à 3, ce qui aurait été fort logique vu la domination sur la deuxième mi-temps
La différence s’est fait sur les qualités individuelles d’une joueuse qui est supérieur à tout le monde de l’Aviron Bayonnais qu’il leur permet de repartir avec la victoire.
Ca confirme quand même que l’on peut par séquence étre à la hauteur des équipes du haut de tableau de ce championnat U17 Féminine à 11. Le match s’est déroulé dans une bonne ambiance sous une forte chaleur qui n’a pas ménagé les efforts des deux équipes .
Je souhaite une bonne fin de saison a l’Aviron Bayonnais.

Stade Bordelais 0 – 8 FC Pau

Radouane Sad (FC Pau)

Match de championnat contre le stade bordelais gagné 8 à 0. On a joué sur un très bon terrain avec un très beau soleil. On a du mal à rentrer dans le match et l’équipe du Stade Bordelais est bien en place. On marque à la 15ème sur un centre de Maeva Ferreira et une joueuse du Stade Bordelais marque malheureusement contre son camp. A partir de là, je décide de revenir sur un 4-3-3 car le 4-4-2 ne fonctionne pas bien, sur l’application et le dispositif. Mon équipe a ensuite développé son jeu, en combinant, en mettant de l’intensité et bcp d’application. Victoire méritée car les filles se sont donné les moyens et y ont mis les ingrédients. Une joie et une grande fierté et le bonheur de voir jouer ses filles qui respire la joie et la bonne humeur. A noter le très bon arbitrage d’une jeune arbitre en formation qui a été efficace et propre. Je remercie Natacha pour son accueil et le très bon état d’esprit des joueuses du Stade Bordelais et de Natacha. Les buteuses du Pau FC : louanne 3 buts, liuza 1 but, kolyne 1 but, Maeva Ferreira 2 buts. Bravo à elles et bravo à cette équipe du Pau FC.

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Ce match s’annonçait difficile au vu de la qualité de jeu des joueuses de Pau et du score sans appel du match aller.
Nous avons essayé de lutter et nous y sommes arrivées durant les 20 premières minutes mais après la machine Paloise s’est mise en route et il a été très compliqué de faire face.
Nous encaissons 8 buts (dont 1 contre notre camp !) et même si l’addition est lourde à digérer, il faut reconnaitre que l’équipe de Pau est la meilleure de ce groupe sans comparaison aucune.
Je suis tout de même satisfaite du comportement d’une majorité de mon équipe qui a continué à lutter jusqu’à la dernière minute.

Be the first to comment

Laisser un commentaire