Paroles de banc – Week-end du 29-30 avril

Retour avec les coachs des équipes féminines de la ligue d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 29-30 avril. Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) (ou une joueuse) pour apparaître dans cette rubrique, merci de me contacter par mail à marion@famfoot.fr.

Promotion d’Honneur Régionale – Niveau 1

ASMUR B 2 – 1 Mérignac Arlac B

Alban Morelli (coach ASMUR B)

Malgré le classement de nos adversaires (dernières avec 0 victoire), ce match avait tout du piège, d’une part à cause des conditions climatiques assez extrêmes -vent violent et pluie glaciale- et d’autre part parce que leur dernier résultat laissait penser à un regain de forme en cette fin de saison. Nous jouons la première mi temps contre le vent, et malgré 2 occasions franches en fin de période nous rentrons aux vestiaires menées 0-1. Le plus dur est passé, la deuxième période avec vent favorable se passe logiquement mieux, et emmenées par une Sandrine de gala, nous parvenons à renverser le score.
A souligner le courage des filles des deux camps, j’ai fini le match complètement transi de froid sur le banc, j’imagine à peine ce que ça devait être pour les joueuses ! Merci à nos courageuses arbitres Marie Aude et Laetitia, ainsi qu’Océane côté adverse 😉 Merci également à nos adversaires du jour d’être venues et d’avoir jouer le jeu malgré un effectif réduit et les conditions dantesques.

Bayonne Aviron 2 – 3 Stade Bordelais

Natacha Berton (coach du Stade Bordelais)

Match capital entre les 2 équipes puisque la deuxième place du championnat est en jeu.
Nous abordons le match avec beaucoup d’appréhension car l’équipe de Bayonne fait partie des meilleures équipes que nous ayons joué.
Sur un corner offensif, nous perdons sur blessure Bahija, une de nos doyennes et meilleures joueuses, le duel aérien a été fatal pour elle et elle en ressortira avec 5 points de sutures.
Sa sortie du terrain sur civière nous fait mal autant physiquement que moralement, et durant les quelques minutes de flottement qui vont suivre, nous frôlons de très près une expulsion de notre gardienne et nous ne pouvons empêcher l’ouverture du score par Bayonne.
Nous aurions pu accuser encore plus le coup mais l’équipe se relève et sur un magnifique coup franc, Carole égalise.
Bayonne subit et a du mal à réagir, on en profite pour mettre un second but avant la mi-temps sur une belle occasion collective, but concrétisé de nouveau par Carole.
Nous abordons la seconde période trop basse défensivement, ce qui laisse de l’espace aux Bayonnaises, et une tête placée en pleine lucarne provenant d’un corner vient accentué la domination Bayonnaise.
Nous réussissons l’exploit de marquer ce troisième but libérateur, sur une erreur défensive Carole n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des buts vides.
Les 10 dernières minutes sont à l’avantage des Bayonnaises mais notre poteau de but repousse à deux reprises leurs assauts. Ce fut une délivrance quand l’arbitre de la rencontre siffle la fin du match.
Ce n’est pas le plus beau match que nous ayons fait mais c’est un match qu’il était important de gagner !

Be the first to comment

Laisser un commentaire