L’interview avec Mégane Bercy

Aujourd’hui, c’est Mégane Bercy, joueuse partie tenter l’aventure aux USA qui a accepté de répondre à mes questions.

Je m’appelle Mégane, j’ai 22 ans, je joue principalement en tant que milieu défensif. J’ai commencé le foot à partir de 7 ans avec les garçons jusqu’à mes 15 ans pour ensuite intégrer une équipe féminine. Mes clubs ont donc été le FC Gauriaguet Peujard, l’US Nord Gironde et le FC Girondins de Bordeaux.

Quel est ton meilleur souvenir dans le foot ?
Mon meilleur souvenir dans le foot était un but inscrit sur coup-franc à 35 mètres.

Quel est ton pire souvenir ?
Mon pire souvenir dans le foot était lorsque j’ai dû quitter le club avec les garçons, j’avais évolué avec la même équipe pendant 8 ans, c’était de très bons amis et je ne voulais pas jouer avec des filles.

Comment se passe ton expérience aux USA et quel regard portes-tu sur le football féminin en France maintenant ?
Évoluant maintenant aux USA je vois un clair changement, tout se passe très bien et le niveau ainsi que le jeu sont complètement différents. L’enjeu est également différent car là on joue pour notre école, pour nos études également car on peut bénéficier de bourse grâce à notre niveau donc l’envie n’est peut-être pas la même que ce que l’on peut retrouver en France. Après les filles je les trouve plus amicale sur le terrain aux Etats-Unis, même s’il y a un enjeu, les filles montrent tout dans le jeu, elles ne s’insultent pas sur le terrain et ne se donnent pas de coup par simple méchanceté, si elles veulent punir ou s’en prendre à une autre alors tout sera dans le jeu.

Quels sont tes objectifs pour la saison ?
Mes objectifs sont de toujours m’améliorer et d’intégrer une autre université pour Mai 2018 qui me proposera, je l’espère, une bonne bourse.

Que conseillerais-tu à une joueuse qui veut tenter l’aventure là bas ?
Si une personne est amenée à vivre une expérience similaire à la mienne, qu’elle fonce ! C’est une expérience extraordinaire que je souhaite à tout le monde. On rencontre des personnes formidables, la culture aux USA est super, juste faire attention où vous décidez d’aller aux USA. J’ai choisi l’Arizona où l’après-midi il fait plus de 40 degrés, sachant que les entraînements comme les matchs sont les après-midi, l’adaptation est assez difficile.

Be the first to comment

Laisser un commentaire