Paroles de banc – Week-end du 7-8 octobre

Retour avec les coachs ou les joueuses des équipes féminines d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 7-8 octobre. Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) (ou une joueuse) pour apparaître dans cette rubrique, vous pouvez envoyer votre parole de banc via le lien suivant http://blog.famfoot.fr/envoyer-une-parole-de-banc

Je tiens à préciser que la diffusion des textes ci-dessous ne vaut pas approbation de ma part, chaque coach est libre de s’exprimer.

Coupe de France féminine

Jeunesse Villenavaise – Talence : 0-2;

Melanie Duprat (Capitaine de la Jeunesse Villenavaise)

Ce Dimanche nous jouions le premier tour de la Coupe de France contre une équipe de Talence qui évolue un niveau au dessus du nôtre (R1)
On s’attendait forcément à un match compliqué !

La 1ère mi-temps s’est bien passée bien pour nous qui avons joué très solidaires, avons résisté et avons eu quelques occasions ! On est arrivé à faire tourner le ballon et à jouer notre jeu sans être trop inquiétées par l’adversaire : grosses satisfactions !
A la mi-temps nous rentrons aux vestiaires avec 1 seul but pris… dans les dernières minutes !

Durant la 2eme mi-temps Talence a pris le dessus sur le ballon mais on a réussi à être en bloc et à rester ENSEMBLE…ce qui était notre objectif principal !!
Le 2eme but est arrivé aussi dans les dernières minutes sur une erreur individuelle en milieu de terrain.

La coupe de france s’arrête donc ici pour Villenave, mais nous sortons la tête haute et en ayant encore appris sur notre groupe et sur ce que nous devons travailler pour le prochain match !

Pour finir : Merci au public et aux dirigeants du club venus au bord du terrain !

Libourne – ES BRUGES : 3-2;

Rachid Maskouri (ES BRUGES)

Bonne entame de match, 0-1 à la mi-temps avec plusieurs occasions, des tirs qui passent tout près du poteau et on touche même le poteau par Lolotte sur une belle frappe, on aurait pu tuer le match. Du jeu avec des changements de côté, un peu plus de fluidité mais les appels sont timides, les contrôles ratés et des pertes de balles plusieurs fois, on s’est trompé dans le jeu à plusieurs reprises.
Au retour des vestiaires, après les avoirs mis en garde que l’on rencontrait une bonne équipe, 1-1 dès le retour, on se projette, et 1-2. Nous subissons des assauts, de gros duels, plus en place et tournant du match, nous marquons et but refusé pour un hors jeu imaginaire à 1-3 nous aurions été à l’abri mais, au lieu de ça, on se fait égaliser par un but en contre attaque où la fille est hors-jeu de 2 mètres minimum, seuls 2 hommes n’ont rien vu, donc puis 3-2 sur une erreur: un lob. Nous obtenons un coup franc excentré très très bien frappé en plein dans l’arrête de la lucarne gauche de la gardienne par Manon Laval. Au final, même avec ces faits de jeu, tant pis, on devait tuer le match avant et rester concentrer sur notre jeu et non sur des détails, ça nous servira de leçon. Prestation très moyenne au vu de ce que l’on aurait et pu faire. A noter 2 ou 3 joueuses qui m’ont fortement satisfait et d’autres énigmatiques. Félicitations à cette équipe de Libourne à peine créée et avec un gros potentiel, bonne saison à eux.

Stade Bordelais – Genets d’Anglet : 0-3;

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Nous abordons ce match avec un peu de retenu, et le premier quart d’heure est à leur avantage. Nous tentons de réagir sur du jeu long mais la dernière passe ou la frappe n’est pas ajustée.

Sur une erreur défensive, Anglet ouvre le score lors de cette première mi-temps.

Bizarrement ce but nous fait réagir positivement, nous essayons de poser le ballon et de jouer mais nous nous heurtons a une très bonne assise défensive.

La deuxième mi-temps est sur le même tempo, nous essayons de jouer mais nous n’arrivons pas à trouver la faille, et de nouveau sur une erreur défensive, Anglet met le ballon au fond de nos filets.

Le troisième but est dans la même lignée que les 2 premiers c’est qui est très frustrant.

Nous avons manqué de réalisme et d’efficacité devant le but et nous nous sommes rendus compte que nos erreurs techniques défensives peuvent coûter chères !!

Ce match nous permet de nous situer sur ce championnat que l’on découvre au fil des matchs.

Coupe Féminine Nouvelle-Aquitaine (1er tour)

St Médard/Le Haillan – SA Mérignac : 1-1 TAB 1-3;

Cyril Cassiau (Entraîneur de St Médard/Le Haillan) :

« Très satisfait de mon groupe qui a montré des valeurs de solidarité et une réelle envie de jouer ensemble au football. L’égalisation de Mérignac est logique car les filles ont fait tellement d’efforts défensifs que les 20 dernières minutes nous étions en souffrance. Mon groupe a montré un tel courage pour conserver le score de un partout jusqu’au bout des 90 minutes que ce match nul dans le temps réglementaire est une vraie victoire pour nous et laisse présager des jours plus joyeux car la défaite aux tirs aux but est difficile à accepter. Bravo à Mérignac et bonne continuation à eux pour la suite ».

Léna Lespagnol (Capitaine de St Médard/Le Haillan) :

« Après plusieurs défaites, cette rencontre nous a redonné confiance. Nous avons fait un très bon match, le dernier quart d’heure et les dernières minutes ont étaient très difficiles mais nous étions soudées toutes ensemble, on a tout donné jusqu’à la fin. On a rien lâché et je suis fier de tout le monde. Nous avons perdu aux tirs aux but mais on garde la tête haute, on va continuer à travailler collectivement pour que les efforts de ce match paient. Nous quittons le terrain très fières de nous ».

Alexander Prieto (Responsable Section Féminine de St Médard/Le Haillan) :

« On est déçus mais pas abattus. Sur le papier il n’y a peut-être pas photo entre les deux équipes mais on méritait autant de gagner que Mérignac. C’était certes un match fermé et tactique de la part du Haillan mais Cyril et moi n’allions pas jeter nos joueuses dans la gueule du loup surtout après le 13-0 en championnat. On avait rempli le contrat mais voilà une erreur qui nous coûte cher et forcément ça nous met la tête un peu dans le seau. C’est dommage de se faire égaliser à un quart d’heure de la fin du match. On va en tirer les leçons pour les matchs à venir. On a montré que l’on pouvait faire douter nos adversaires. On est pas loin, il ne manque pas grand chose. On est en progrès et on croit en nous ».

Coupe de Gironde – 2ème tour

Racing Club de Bordeaux Métropole – AS Villandraut Préchac : 2-5;

Marion Candau (Coach-joueuse du RC Bordeaux)

Dimanche dernier, nous recevions l’équipe de Villandraut que nous n’avions jamais joué par le passé. C’était donc l’inconnu mais on se méfiait beaucoup, à cause de leur victoire 15-1 en championnat le week-end précédent. Et nous avions eu raison de nous méfier, un jeu très physique et de très bonnes individualités. Nous rivalisons plutôt bien en première mi-temps et nous ouvrons même le score sur un corner poussé par une joueuse adverse au fond des filets. Mais de suite après, nous prenons un but sur une contre attaque rondement menée de leur part. 1-1 à la pause. La reprise est catastrophique pour nous, nous prenons un but au bout de quelques minutes. Pourtant nous réussissons à avoir quelques occasions, mais leurs contres attaques nous font vraiment mal à chaque fois. Sur un corner, nous mettons nous-même leur troisième but, il doit rester 10 minutes à jouer. On tente le tout pour le tout et on modifie toute l’équipe, peu importe l’équilibre global. On reprend un quatrième but sur contre attaque mais à l’orgueil, et après une action rondement menée, nous mettons notre deuxième but (et on se demande pourquoi on n’a pas fait ça plus tôt). On pousse beaucoup en cette fin de match et là, encore, on prend un but en contre attaque à la toute fin. Score logique de 5-2, tant leur numéro 9 nous a fait mal. Mais de bonnes choses en fin de match qui me laissent optimiste pour le championnat que l’on débute (enfin) dimanche au Porge.

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire