L’interview avec Amaia Saez-Danilo

Aujourd’hui c’est Amaia Saez-Danilo, jeune joueuse de l’Etoile Sportive Pyrénéenne, qui a gentiment accepté de répondre à mes questions.
Je m’appelle Amaia SAEZ-DANILO et j’ai 15 ans. Je joue attaquante avant-centre à l’Etoile Sportive Pyrénéeene (E.S.P), club situé à Biron dans les Pyrénées Atlantiques, un village près d’Orthez.

J’ai commencé le foot en septembre 2016 après avoir participé aux portes ouvertes organisées en juin.

Quel est ton meilleur souvenir dans le foot ? 
C’est l’année dernière lorque j’ai marqué le premier but en action et non sur un coup franc et quand j’ai fait ma première tête en match.

Quel est ton pire souvenir dans le foot ?
Le jour où j’ai dû arrêter un mois le foot suite à une élongation lors d’un entraînement. Le temps m’a paru tellement long!!!

Quel est ton/ta joueur/joueuses préféré(e) et pourquoi ? 
Je n’ai pas vraiment de joueurs/joueuses préféré(e)s par contre j’aime bien la Real Sociedad et plus particulièrement Asier Illarramendi parce que j’aime bien sa façon de jouer.

Comment se passe le début de saison avec ton équipe et quels sont les objectifs ?
On a commencé les entraînements assez tôt pour travailler le physique et la technique mais malgré ça, le début de saison est difficile car nous sommes dans une poule qui a un niveau plus élevé que le nôtre. De plus, la plupart des joueuses n’ont jamais joué à 11. Notre objectif est de construire en match et communiquer davantage entre nous. Je suis sûre qu’on y arrivera grâce à notre coach.

Dans ton équipe :
La plus technique ? Marcellia
La plus râleuse ? Manon

Un dernier mot pour ton équipe ou ton coach ?
Pour mon équipe : même si c’est dur et on sait qu’on ne gagnera pas beaucoup de matchs, on doit persévérer. Les filles qui ont plus d’expérience nous mèneront vers le haut, il ne faut pas qu’on baisse les bras!

Pour mon coach : tu as toujours les mots qu’il faut pour nous conseiller, nous motiver et tu sais bien nous faire comprendre que les défaites ne reflètent pas notre travail aux entraînements. Le jour où nous jouerons contre des filles qui auront le même niveau que nous, le score voudra alors enfin dire quelque chose…

Be the first to comment

Laisser un commentaire