Paroles de banc -Week-end du 4-5 novembre

Retour avec les coachs ou les joueuses des équipes féminines d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 4-5 novembre. Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) (ou une joueuse) pour apparaître dans cette rubrique, vous pouvez envoyer votre parole de banc via le lien suivant http://blog.famfoot.fr/envoyer-une-parole-de-banc

Je tiens à préciser que la diffusion des textes ci-dessous ne vaut pas approbation de ma part, chaque coach est libre de s’exprimer.

Régionale 1

ST. BORDELAIS ASPTT – MERIGNAC ARLAC FCE : 1-6;

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Au vu de leur 1ère place, du nombre de but marqué et d’encaissé nous savions que ce match allait être très difficile physiquement et moralement.
Et cela s’est vérifié dès l’entame du match avec un bloc adverse bien en place, qui joue bien, qui fait tourner le ballon.
Le premier but arrive très (trop) tôt dans le match, sur une de leur attaque, malheureusement nous marquons contre notre camp.
Les assauts adverses nous obligent à nous retrancher dans notre camp et à défendre du mieux que nous pouvons.
Arlac marque 2 buts supplémentaires avant la mi temps.
Une réorganisation à la mi-temps nous permet de moins subir et souffrir des assauts de l’adversaire durant la seconde pèriode.
Toutefois elles arrivent à mettre le ballon au fond de nos fillets à 3 reprises.
Nous aurions pû lacher le match et encaisser plus de buts que les 6 pris, mais nous avons lutté, nous nous sommes battus pour ne pas abdiquer, et le but que nous marquons en fin de match récompense notre travail durant la rencontre.
Le résultat est logique contre une équipe qui a maitrisé son sujet du début jusqu’à la fin.
La route du maintien est encore longue et les prochains matchs seront déterminants.

ES BRUGES – Anglet : 0-1;

Rachid Maskouri (coach de l’ES Bruges)

Tout le travail et le discours anéantis par une entame de match cauchemardesque, certaines encore au lit sûrement, terrible pour nous, 0-1 au bout d’une minute et plus rien. On a été cueilli à froid, on a beau pousser, rien à faire, Anglet a su préserver le score. Dommage, on avait une carte à jouer, loupé, il va falloir continuer à travailler, nous en sommes conscients à tous les niveaux, et comme j’ai dit à mes joueuses, si l’on veut avancer il faut s’en donner les moyens. Heureusement j’ai quelques satisfactions, pour le reste, il ne va falloir rien lâcher, on sait ce que l’on doit jouer cette saison. A noter : Félicitations à Anglet et bonne continuation à eux, super staff.

Regionale 2 – Poule A

PAU FC/ESMAN – LANGON FC : 4-2;

Radouane Sad (FC Pau/ESMAN)

Dimanche, match gagné contre Langon, 4 à 2. Buts de Lisa Larrieu, Lesly Boissard, Elora Aoussar et Marie. On retiendra que la victoire.

Regionale 2 – Poule B

LA BREDE FC – VILLENAVE JEUNESSE : 2-1;

AXELLE PELLETIER (gardienne de la JV) :

Ce Dimanche , nous nous déplacions à La Brède pour la 6ème journée sur 7 de la première phase R2. Une semaine après s’être fait sortir par la petite porte lors du match de coupe d’Aquitaine à Mont de Marsan, perdu 5-0, défaite toujours pas digérée, ce Dimanche nous avions à cœur de nous racheter auprès du coach et du staff qui nous entourent.
Causerie d’avant match, les consignes sont données, nous ne devons pas perdre ce match face à une équipe de La Brède largement à notre portée.

Nous rentrons sur le terrain, dernières paroles de la capitaine : du sérieux dès les premières minutes, ne pas se faire surprendre pour ne pas perdre…et nous débutons ce match par le pire des scénarios !
Consignes pas respectées nous sommes sur pratiquement aucun ballon, la défense se fait « trouer », nous rentrons très vite dans le dur et nous sommes punies dès la 5eme minute. Très vite sur un corner, nous sommes de nouveau punies sur une erreur de la défense et de moi-même. La Brède mène alors 2-0 au bout de 25 minutes de jeu. Nous relevons la tête à partir de la 30ème minute et nous parvenons à réduire le score sur une frappe d’Élisa, un centre qui trompera la gardienne et qui finira au fond des filets.

Mi-temps, retour au vestiaire, têtes baissées. Incompréhension totale du coach, du staff et toutes les personnes venues nous encourager malgré la météo. Le coach ne nous fait pas un grand discours et laisse vite la parole aux personnes venues assister au match. Bilan unanime : manque de sérieux, pas d’envie collective, beaucoup trop de déchets techniques et que 2/3 filles sur 10 qui courent réellement sur le terrain donc pas de solidarité.

Deuxième mi-temps, nous repartons avec pour objectif de battre cette équipe de La Brède qui a sûrement plus d’envie que nous. Très vite nous retombons dans nos travers, les mauvaises passes, le manque de pressing, quelques occasions mais aucune réussite, les balles s’envolent sur les côtés, au dessus des cages et sur la gardienne… A 20 minutes de la fin du match, la pluie est venue s’inviter sur le terrain et n’a rien arrangé. On finit tant bien que mal ce match catastrophique qui se conclue donc par une défaite 2-1 que nous devrons très vite oublier pour se remettre au travail ENSEMBLE. Notre objectif de début de saison s’envole définitivement : nous ne serons ni dans la future Poule A… ni dans la Poule B, mais dans celles des équipes de bas de tableau…

MYLENE FERRANDON (milieu de terrain de la JV) :

Ce week end on se déplaçait à La Brède pour notre avant dernier match de phase. Nous abordons ce match dans un état d’esprit compliqué après notre défaite en coupe contre mont de marsan mais avec l’idée de se rattraper. Résumé du match : on est encore passé totalement à travers : pas d’envie, pas de jeu, pas de communication, pas d’esprit d’équipe, pas de hargne, aucune maîtrise technique, aucun engagement, aucun encouragement, on a laissé l’adversaire jouer et il en a profité car au bout de 20 minute on perdait déjà 2-0 sur 2 erreurs évitables.

Mi-temps : 2-1

Retour des vestiaires c’est un peu mieux mais c’est toujours pas nous …
Toujours pas d’occasion au fond, toujours pas de communication, on arrive même à s’engueuler entre nous … rien ne va !!! ce n’est pas l’équipe que je connais .. Bref un Dimanche compliqué pour tout le monde … j’espère qu’on va se remettre en question rapidement et qu’on rebondira Dimanche pour le dernier match de cette 1ère phase…

Régionale 2 – Poule C

Stade Bordelais B – Prigonrieux : 1-3;

Fabrice (coach du Stade Bordelais)

Ce dimanche nous recevions Prigonrieux pour l’avant-dernière journée de ce championnat phase 1 de R2. Avant ce match, on sent notre équipe sérieuse et impliquée par l’enjeu de cette rencontre, l’envie collective d’aller chercher un résultat anime profondément le groupe afin de gagner notre second match d’affilée et prétendre à une place sur le podium. La première mi temps reste à l’avantage des visiteurs qui mènent 2-0 à la 43ème ! Nous avons du mal à garder les ballons, défensivement nous arrivons à limiter les assauts adverses. Malgré quelques intrusions dans les 20 derniers mètres nous nous créons pas assez d’occasions pour mettre en danger cette équipe. Cependant nous arrivons à gêner les relances et gardons un très bon état d’esprit. Et à la 45ème, nous arrivons à réduire le score à 2-1 grâce à un joli but. À la mi temps nous savons que si nous arrivons à mettre un peu plus de pression au milieu de terrain, le match pourrait basculer en notre faveur, tout en gardant les bases combatives démontrées en 1ère mi-temps. Malgré un bon début de seconde mi-temps, nous baissons de rythme peu à peu pour encaisser un but « casquette » à la 70ème. Malgré une bonne volonté de notre part durant les 10 dernières minutes, nous ne forçons pas le verrou de nos adversaires et terminons ce match à 3-1. Pour résumer, nous avons eu en face de nous une jolie équipe de Prigonrieux qui peut prétendre à une place sur le podium. Quand à nous, nous allons tout faire pour finir cette phase de brassage du mieux possible face à Bergerac ce dimanche. Nous avons aujourd’hui un vrai groupe solidaire qui a réussi à garder en vie ses fondamentaux (combats, envie, solidarité). Sur le plan du jeu, nous avons du mal à faire parler nos qualités sur la durée. Nous avons encore du mal à prendre confiance en nous mais avec le temps nous sommes persuadés que cela fera l’effet inverse. Ce détail nous manque aujourd’hui pour faire basculer certains matchs en notre faveur. Sur le plan comptable, les 2 victoires, 2 défaites et le match nul ne nous permettrons probablement pas d’accrocher une place sur le podium. Mais, les progrès collectifs se font déjà ressentir depuis le mois d’août et cela reste un point très positif. Gardons cette envie, la saison est encore longue pour accentuer cette progression et aller chercher d’autres victoires et de belles prestations.

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire