Paroles de banc – Week-end du 2-3 décembre

Retour avec les coachs ou les joueuses des équipes féminines d’Aquitaine sur les matchs qui se sont déroulés lors de ce week-end du 2-3 décembre. Si vous êtes un(e) coach intéressé(e) (ou une joueuse) pour apparaître dans cette rubrique, vous pouvez envoyer votre parole de banc via le lien suivant http://blog.famfoot.fr/envoyer-une-parole-de-banc

Je tiens à préciser que la diffusion des textes ci-dessous ne vaut pas approbation de ma part, chaque coach est libre de s’exprimer.

Régionale 1

US Alliance Talence – Stade Bordelais : 1-4;

Natacha Berton (Stade Bordelais)

Nous abordons ce match avec beaucoup de sérieux et de détermination, car l’enjeu est de taille et nous en sommes bien conscientes.

Nous imposons à l’équipe de Talence notre rythme et notre jeu, la possession de balle est clairement à notre avantage mais certains contres des locales nous inquiètent.

Nous nous créons de nombreuses occasions mais seulement 3 (Mélodie, Hélène et moi) arrivent au fond des filets de la gardienne adverse. L’addition  à la mi-temps aurait pu être beaucoup plus lourde si nous avions cadrés la majorité de nos tirs.

Talence reprend son jeu lors de la deuxième mi-temps, et nous pose quelques problèmes.

Nous arrivons tout de même à garder l’avantage  jusqu’au bout, malgré un but concédé et un nouveau but marqué (Mélodie)

Je suis réellement satisfaite de mes troupes et des bons résultats enchainés, cela nous permet de prendre un peu le large au niveau classement et va nous permettre de souffler un peu cette semaine.

ASMUR – ES BRUGES : 6-0;

Maskouri Rachid (coach de l’ES BRUGES)

Un dimanche qui s’annonçait vraiment très compliqué pour nous. Nous n’étions que 11 pour venir jouer ce match mais une blessure le vendredi et un désistement de dernière minute nous obligent à partir jouer à 9, pour jouer, prendre du plaisir, surmonter les difficultés et surtout respecter le club adverse.  Nous étions réalistes quant à la difficulté de ce match et les conditions dans lesquelles nous partions, mais nous nous déplaçions avec l’envie de se donner à fond les unes pour les autres. Le discours dans les vestiaires était simple tout donner, bien coulisser, et ne rien lâcher pour en prendre le moins possible. Il est évident que ce fût de l’attaque défense.

Nous faisons une bonne entame de match tout le monde est à sa place, ça coulisse bien et tout le monde s’entraide, chacun respecte ce qui est mis en place.

Ce positionnement nous permet de bloquer un certain nombre de leurs attaques et les obligent à revenir derrière. Ma défense a bien joué le hors jeu en première mi temps ce qui nous a permis de les mettre hors jeu à plusieurs reprises. Malgré notre détermination, le ballon passe à plusieurs reprises et nous nous prenons 3 buts en 1 ère période sans compter les actions qu’elles se sont créées mais qui n’ont pas abouti, grâce à de nombreux arrêts de notre gardienne, qui a été énorme. Nous rentrons au vestiaire à la mi-temps avec un sentiment de satisfaction car tout le monde fait les efforts et nous ne nous prenons que 3 buts. Nous  reprenons cette deuxième période avec les mêmes intentions. La fatigue et le manque de lucidité commence à se faire sentir, nous nous prenons 2 buts coup sur coup mais nous ne baissons pas la tête et continuons sur notre lancée. Le match est long et pour ne rien arranger une de nos joueuses se blesse ce qui réduit notre équipe à 8 pendant un petit moment mais nous ne lâchons toujours rien, notre joueuse reprendra sur le terrain et nous continuons le job, un gros mental de mes joueuses et des guerrières sur le terrain, personne n’a flanché, baissé les bras crié, nous avons respecté l’adversaire. Nous subissons un certain nombre d’assauts de la part de l’ASMUR dont un finit au fond des buts. Nous tenons bon jusqu’au coup de sifflet final. Grosse performance de mon groupe, tout y était, 90 minutes ou plus de combats passés dans notre camp mais c’était ce qui était prévu donc merci à vous les filles, c’est très difficile cette année, on est de plus pas aidé mais ce que j’ai vu était impressionnant, merci!!!!

Merci au public de l’Asmur d’avoir applaudi mon équipe à la fin du match public connaisseur car c’est très rare de nos jours!!! Arbitrage il faut le dire excellent. Merci à mes filles et bravo lâchez rien, soyez fières de vous, moi je le suis, fier de vous!!:) En ce qui concerne l’équipe de l’ASMUR: bonne continuation à vous, très belle équipe, superbes joueuses et super état d’esprit, merci Ludo pour l’accueil de ton club et le tien bien sûr, à très bientôt.

Régionale 2 ‌- Niveau 3

St Médard/Le Haillan – ES Eysinaise B : 7-3;

Cyril Cassiau (Entraîneur St Médard/Le Haillan) :

« Une victoire avec la manière qui démontre le progrès de nos joueuses dans le jeu, l’envie et le respect des consignes. La causerie a été courte mais comprise de toutes (le collectif est plus fort que l’individualisme et un derby ne se joue pas il se gagne). Les filles ont cherché à jouer vite à 2 ou 3 touches de balles maximum et elles marquent 7 buts. Une belle récompense pour tout le groupe. Avoir 6 points avant d’aller à Villenave où nous ne serons pas favoris du tout était un objectif qui est atteint. Un grand merci à mon groupe pour l’implication et le plaisir qu’il me donne chaque semaine. »

Betty Labeyrie (Milieu offensif gauche St Médard/Le Haillan) :

« Un très bon résultat qui nous permet de continuer sur notre belle lancée. Nous pouvons être très fiers de nous car on a su jouer ensemble collectivement et cela a payé. Après l’ouverture du score de Eysines nous avons su réagir et nous procurer plusieurs occasions ce qui nous a permis d’égaliser et de prendre l’avantage. Il faut maintenir nos efforts et surtout continuer à travailler ensemble. »

Maéva Dondin (Attaquante St Médard/Le Haillan) :

« Que dire ? Je suis extrêmement fière de notre équipe et du résultat. Un résultat qui nous récompense de nos efforts. Une bonne cohésion et un très bon jeu collectif ont permis ce résultat. Et comme dirait notre entraîneur (un derby ça se joue pas ça se gagne). »

Alexander Prieto (Responsable section féminine St Médard/Le Haillan) :

« C’est un derby qu’il fallait gagner pour l’honneur et pour nos couleurs. C’est chose faite. Objectif atteint. On a fourni un vrai match avec beaucoup d’intensité, de détermination et une vraie force collective. Ce match va faire prendre conscience aux joueuses qu’elles peuvent rivaliser avec les autres équipes et surtout qu’elles peuvent tenir un match jusqu’au bout. Félicitations aux joueuses ainsi qu’à l’entraîneur pour cette victoire et surtout pour le plaisir qu’ils me donnent chaque week-end sur les terrains.

S.A MÉRIGNAC – VILLENAVE : 0-10;

MÉLISSA MAINTENAT (attaquante de VILLENAVE)  :

Après notre 1ere victoire lors de la 1ere journée de la phase 2, nous avions à cœur de poursuivre sur cette lancée en allant chercher la victoire à l’extérieur …

Les consignes données par le coach étant appliquées dès le début et par tout le monde, nous prenons une avance sur le match et menons à la mi-temps 0 à 4 notamment grâce à un triplé de Laura avec qui je formais pour la 1ere fois sur 1 match complet un duo d’attaquantes (9 de nos buts sur 10 ont été marqués par Laura et moi lors de la rencontre).

Tout en respectant notre adversaire, nous continuons nos efforts en 2eme mi temps, nous restons bien en place, gardons notre sérieux, notre jeu collectif et marquons 6 buts de +.

Cette victoire nous permet de garder la 1ere place de notre poule. Maintenant nous voulons continuer dans cette lancée lors du prochain match face à Saint Medard/Le Haillan le 17.

LAURA CEJUDO (attaquante de VILLENAVE)  :

Ce dimanche nous avons joué contre le SA Merignac. Mon coach m’a proposé de jouer en tant qu’attaquante (poste qui n’est pas mon poste habituel)…et je lui ai rendu sa confiance en mettant 4 buts. Je me suis sentie totalement à l’aise à ce poste et s’il faut que j’y reste : ce sera avec plaisir. J’étais en duo avec Mélissa qui m’a fait 2 passes décisives (et les 2 autres viennent de Amaya et Elisa). Le duo que nous avons formé devant ce week-end semble plein de promesses.

Dommage d’avoir terminé la rencontre sur 1 blessure du SA Merignac (courage à la joueuse pour son genou). Tout ça pour dire que je suis fière de nous d’avoir éte soudées et surtout concentrées jusqu’au bout.

Championnat régional U17F à 11 – Niveau 2

ST. BORDELAIS ASPTT – PYRENEENNE ES : 4-2;

Hervé Latrubesse (ES Pyrénéenne)

Les U17 féminines de l’ES Pyrénéenne (Biron-Maslacq dans le 64) étaient à Bordeaux Lac pour affronter le Stade Bordelais en championnat. Le froid glacial était au rendez vous. Et les filles sont cueillies à froid. 3 minutes: les bordelaises ouvrent le score sur une énorme erreur de marquage. Les filles rentrent bien dans le match et à la 15eme un centre des bordelaises est poussé dans le but par le vent… Puis 3 à 0 à la 23eme sur un tir de 25 m après un mauvais renvoi. Tant qu’à faire… quand ça va pas… une main dans la surface. .. 4 à 0 sur penalty a le 27eme. Et pourtant l’ESP s’est créée beaucoup d’occasions mais par trop de précipitation n’a pas marqué. Grosse déception donc à la pause avec ce score anormal. D’entrée, en seconde mi temps, Judith marque. On joue depuis 29 secondes, l’espoir est là. Les filles continuent de jouer, produisant une belle prestation. Les bordelaises préfèrent détruire et faire des fautes (souvent en toute impunité). A 8 minutes de la fin, Marcellia marque un nouveau but. 4 à 2, l’ESP pousse encore mais la gardienne arrête la dernière tentative. Sentiment partagé au final. Les filles méritaient bien mieux et apprennent vite mais il faudra se souvenir que le match débute au premier coup de sifflet. Finalement en jouant ainsi on devrait passer une seconde phase de championnat intéressante face à des équipes d’un niveau comparable.

Les joueuses de l’ES Pyrénéenne posent devant le Matmut Atlantique

 

Be the first to comment

Laisser un commentaire